Médecine

  

 

Les égyptiens sont les premiers à avoir des médecins. Ils commencent à pratiquer la médecine vers environ 4000 av J-C. Le plus ancien médecin est Imhotep.

 


Il n'y avait pas vraiment d'école rien que pour la médecine. Ils étaient formés de maître à apprentis, à la maison de vie, à l'école du palais, à Héliopolis, à Saîs (se sont les écoles les plus connues).

 


Les médecins avaient une place élevée dans la société, et ils étaient assistés par des infirmiers, des masseurs, des bandagistes... Les médecins vénèrent Thot ainsi que Sekhmet.

 

On distingue trois catégories de médecins:

 

 Les Sinou : ce sont des médecins qui pratique d'après des livres et de leurs connaissances empiriques.

 Les Ouabou : ce sont des prêtres de Sekhmet qui sous l'inspiration de cette Déesse, emploient une médecine "religieuse",
il soigne les privilégié.

 

  Les Saou : Il soigne les malades avec des formules, incantation, amulette... Ce sont des magiciens, sorciers, rebouteux...

 

Les médecins et magiciens sont désignés par le même nom "ceux qui maîtrise les scorpions".

 

 
(Instruments chirurgicaux)

Les égyptiens traitaient entièrement la personne c'est-à-dire aussi bien physiquement, spirituellement que mentalement, ils ont une très bonne connaissance du corps. C'est-à-dire qu'ils connaissaient les fluides du cerveau, le sang qui circule dans tout le corps, l'emplacement du cœur...


Ils comptaient les battements du cœur avec une horloge à eau. Pour eux, l'écoute des patients étaient primordiale.

La plus importante de leur activité étaient de prendre soin des femmes et des enfants. Ils pratiqués les interventions chirurgicale mais le plus souvent les médecins s'occupaient des maladies courantes en Egypte comme la gastro, les maux de ventre, de tête, problème des yeux... Chaque médecin à sa spécialité comme dentiste, oculiste, gastro-entérologues...


(Un médecin dentiste)

C'est pour cela qu'il y avait une hiérarchie chez les médecins: tout d'abord on a les grands médecins, ensuite vient, les médecins en chef du Pays, les inspecteurs des médecins, les chefs des médecins et tout en bas les médecins.

 


Le poste le plus recherché est celui de médecin "Royal", celui qui veille sur la santé de pharaon, de la famille royale et des membres de la cour.


Leur savoir découle des momifications car ils extraient les organes dons ils pouvaient les examiner et ils ont une très bonne connaissance de l'anatomie.

Ils sont les premiers à avoir inventé le test de grossesse, les femmes urinés chaque jour sur un échantillon d'orge et d'amidonnier.


(une femme en train d'accoucher)

Si l'orge germe alors se sera un garçon et si c'est l'amidonnier qui germe alors se sera une fille. Les femmes pratiquaient la contraception à base de miel et de natron qui s'injecté dans le vagin.

 


Les égyptiens soignaient les patients à partir de plantes, de substance naturelle, comme : des figues, du papyrus, le pavot, de la menthe... (Bientôt un article sur les plantes) mais ils alliaient les plantes avec des formules et des charmes.

Une grande partie des herbes utilisées par les égyptiens sont utilisés de nos jours.

 

Les médecins égyptiens voulaient améliorer le côté sanitaire, pour cela ils pratiquaient la circoncision. Ils rattachaient hygiène et beauté : le fard, les onguents (soins de la peau), les teintures pour les cheveux.

 

En Egypte on trouvait aussi des vétérinaires.

 

 

Commentaires (1)

1. ahhotep 06/10/2007

Il est super bien cet article à serais super si tu pouvais le mettre sur le forum.
C'estsuper intéressant.
bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site