Ankhesenamon

 


 

Ankhesenpaaton, qui signifie « celle qui vit pour Aton », née avant l’an 6 du règne d’Akhenaton.

 

Elle est la 3ème fille de Néfertiti et d’Akhenaton.

 

Elle épousa son père à l’âge de 12 ans. L’année suivante elle accoucha d’une fille qu’ils appelleront Ankhesenpaaton-Ta-sherit.

 

Après la mort de son père, elle épousa son demi-frère, Toutankhaton.

 

Pendant 9 ans ils essayeront de donner naissance à un prince mais ces essais seront infructueux et n’aboutiront qu’à la naissance d’enfants mort-nés (dont nous retrouvons les fœtus dans la tombe de Toutankhamon).

 

Le couple royale restaura le culte d’Amon et changèrent de nom. Ils seront désormais Toutankhamon et Ankhesenamon.

 

A la mort de Toutankhamon, Ankhesenamon se retrouve seul. Elle envoie donc au roi Hittites, une lettre en lui demandant de lui envoyer un des ses fils, pour qu’ils puissent devenir pharaon.

 

Le roi se méfit mais envoie son fils, Zannanza, qui se fait tuer en chemin. Ensuite, elle fut obligée d’épouser Ay.


 

Dans la tombe de Toutankhamon, on retrouve une chapelle dorée dont les scènes révèlent le rôle de la grande épouse.

 

La grande épouse royale, était représentée comme la séduction même. Les textes hiéroglyphiques, la désignent comme « la grande magicienne », qui communiquer par ces actes rituels l’énergie au roi pour régner.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site